Bienvenue

Ce site Internet est une vitrine offerte par le Collectif Paradoxes aux chercheurs, étudiants, praticiens et gestionnaires qui travaillent sur le thème de la transition à la vie adulte des jeunes vulnérables ou avec des jeunes qui éprouvent des difficultés, notamment sur les plans identitaires, relationnels, résidentiels ou socioprofessionnels, au moment de leur passage vers la vie adulte. Nous y diffusons tous les travaux et événements concernant la transition à la vie adulte des jeunes vulnérables pertinents portés à notre connaissance.

 

À l'origine, il a été conçu pour partager l'événement Paradoxes-Colloque sur la transition à la vie adulte qui s'est tenu à Québec les 26 et 27 novembre 2015, au Cercle-Lab vivant, et la programmation d'activités sur la transition à la vie adulte qui en a découlé. 

Vous y ferez certainement de belles découvertes ! Bonne navigation...

Le Collectif Paradoxes

Une des retombées du dernier événement Paradoxes :

un dossier Qualaxia (réseau de chercheurs, 

 décideurs, gestionnaires et cliniciens qui

s'intéressent à la santé mentale), alimenté

en continu et intitulé :

« Divers éclairages sur la santé mentale des jeunes

de la diversité » !

1/1

NOUVELLES

La troisième infolettre du Collectif Paradoxes a été diffusée le 8 septembre dernier. Pour la consulter, cliquez ici

Une nouvelle quintessence vient tout juste d'être mise en ligne sur la réalité des jeunes trans et non binaires au moment de leur passage vers la vie adulte.  Ce court texte est signé Annie Pullen Sansfaçon, professeure à l’École de travail social de l’Université de Montréal, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les enfants transgenres et leurs familles et

Morgane Gelly, professionnel-le de recherche. Il a été ajouté au dossier « Divers éclairages sur la santé mentale des jeunes de la diversité » du Réseau Qualaxia, une retombée du dernier événement Paradoxes...

Un nouveau milieu de vie inclusif pour les jeunes de 12 à 25 ans est né à Québec : Le Para-Chute ! Il s'agit de la maison des jeunes de Boischatel qui, après avoir constaté un manque de ressources important pour les jeunes de 18 ans et +, a amorcé un long processus de restructuration, revu son nom, sa mission et est devenue officiellement en août dernier un organisme communautaire dédié aux jeunes en transition à la vie adulte. Pour plus d'informations, visitez sa page Facebook ou écrivez à lepara-chute@videotron.ca.

 

Du 26 au 30 octobre, sur le web, aura lieu le lancement scientifique du Centre international de criminologie comparée (CICC) en collaboration avec le RÉSO 16-35. La formule ? Cinq midis-conférences (de 11h à 12h30) incluant des présentations étudiantes. Plus d'informations à venir sur le site web du CICC à la mi-septembre

Pour répondre adéquatement aux besoins des jeunes vulnérables, il est essentiel de travailler ensemble à tous les paliers  : entre différents professionnels, organismes et secteurs d'action. Une meilleure réponse aux besoins des jeunes passe aussi par leur participation aux décisions qui les concernent. Pour consulter la récente synthèse des recommandations formulées par des chercheurs, des professionnels et des jeunes dans le cadre du colloque « Réseaux d'action collective autour et avec les jeunes : comment mieux travailler ensemble ? », cliquez ici.

 

Nouveau projet de recherche : Les effets de la pandémie et du confinement sur la santé globale, mentale et le bien-être des jeunes en situation de vulnérabilité et les enjeux d’organisation de services mené par Martin Goyette et plusieurs co-chercheurs de la Chaire de recherche du Canada sur l’évaluation des actions publiques à l’égard des jeunes et des populations vulnérables (CRÉVAJ) et de la Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse du Québec (CRJ). Un comité aviseur composé de jeunes de divers milieux y participe également. Pour plus d'informations, cliquez ici

 

En juillet dernier, le gouvernement du Québec a annoncé l'octroi de 90 millions de dollars de plus en protection de la jeunesse en réponse aux recommandations formulées en décembre dernier par la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse. Une partie de ce montant servira à accueillir davantage de participants au Programme qualification des jeunes (PQJ) qui vise à préparer les jeunes de 16 à 19 ans au passage vers la vie adulte. Pour plus d'informations, cliquez ici. 

Un nouveau projet de recherche dirigé par Marie-Ève Blackburn, Jacinthe Dion et Marie-Christine Brault, toutes trois membres de la Chaire VISAJ, une chaire de recherche conjointe Cégep de Jonquière et Université du Québec à Chicoutimi, visera à mieux comprendre les mécanismes d’adaptation psychosociale lors de la transition vers l’âge adulte. Ce projet sera réalisé à partir de données quantitatives recueillies auprès de jeunes milléniaux participant à une étude longitudinale depuis 2002 et de données qualitatives obtenues lors d’entretiens individuels réalisés avec eux. À suivre !

Vous souhaitez parfaire vos connaissances sur les jeunes judiciarisés et le désistement du crime ? Découvrez le dernier numéro de la revue Criminologie portant sur le désistement assisté, dirigé par Isabelle F.-Dufour, professeure à l'Université Laval et chercheuse au Centre de recherche universitaire sur les jeunes et les familles (CRUJEF) du CIUSSS de la Capitale-Nationale, en collaboration avec Marie-Pierre Villeneuve, professeure en psychoéducation à l’Université de Sherbrooke. Précisons qu'Isabelle F.-Dufour a été lauréate du prix du ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur en juin dernier pour le volet « Reconnaissance de l'excellence en enseignement - Prix de l'innovation numérique - Universitaire ». Félicitations !

À lire pour obtenir un bref portrait de la situation des jeunes placés en transition vers la vie adulte en France : « Passage à l’âge adulte des jeunes sortant de l’Aide sociale à l’enfance », une fiche synthèse rédigée par Isabelle Lacroix, chercheuse associée à l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP).

Vous vous demandez comment la pandémie actuelle affecte la santé mentale des étudiants et que faire pour les aider ? Consultez cette quintessence du Réseau Qualaxia intitulée « Plan d’action d’urgence pour favoriser la santé mentale des jeunes du secondaire et du postsecondaire en brisant l’isolement et en favorisant les connexions humaines virtuelles ». Ce court texte signé Julie Lane, directrice du Centre RBC d’expertise universitaire en santé mentale et professeure à l'Université de Sherbrooke, présente plusieurs outils d'intervention et le programme Hors piste. Visionnez aussi la vidéo de David Goudreault à l'intention des jeunes et « des vidéos qui font du bien » !

Vous avez manqué le séminaire « Cumul d'adversité et égalité des chances : construire un filet social pour soutenir la sortie de placement des jeunes » donné le 9 juin dernier par la Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse du Québec, la Chaire de recherche du Canada sur l'évaluation des actions publiques à l'égard des jeunes et des populations vulnérables (CREVAJ) et l'équipe de l'Étude longitudinale sur le devenir des jeunes placés au Québec et en France (EDJEP) ? Regardez-le en différé et consultez le power point de la présentation !

L'Institut universitaire sur les jeunes en difficulté (CIUSSS du Centre-Sud de l'Île de Montréal) a lancé une série de capsules vidéos sur la réalité des jeunes suivis en protection de la jeunesse en contexte de pandémie, notamment ceux qui sont en voie de devenir adulte inscrits au programme PQJ, de même que sur le vécu de ceux qui travaillent auprès d'eux. Cliquez ici pour visionner la première capsule vidéo ! 

 

Plusieurs jeunes du comité des jeunes de l'Étude longitudinale sur le devenir des jeunes placés au Québec et en France (EDJEP)​ ont mobilisé des chercheurs et des partenaires dans une lettre ouverte sur la situation des jeunes de la « DPJ » et des jeunes vulnérables en contexte de pandémie. Cliquez ici pour connaître le contenu de cette lettre

 

Le gouvernement du Québec a ouvert un volet temporaire d'un million de dollars au Fonds Mille et UN (FM1) pour la jeunesse afin de venir en aide aux organisations jeunesse aux prises avec des difficultés financières importantes liées à la crise sanitaire actuelle (COVID-19). Le financement doit être utilisé pour des projets destinés aux jeunes de 15 à 29 ans qui poursuivent des objectifs visés par la Politique québécoise de la jeunesse 2030 du Secrétariat à la jeunesse. Pour plus d'informations sur cette initiative, cliquez ici. Et pour découvrir le Fonds Mille et UN pour la jeunesse COVID-19 ou lancer un projet, c'est ici.

Vous vous intéressez aux trajectoires de désistement du crime et de réintégration sociocommunautaire des jeunes judiciarisés ? Découvrez le (RÉ)SO 16-35, un programme de recherche regroupant six chercheurs et 23 partenaires publics et communautaires ayant pour objectif d'identifier les besoins des jeunes judiciarisés afin d'améliorer l’offre des service qui leur est destinée. Consultez cet article signé Natacha Brunelle et Daniel Bellemare publié dans la Revue Addiction (numéro 4, décembre 2019).

Les coûts de la sous-scolarisation représentent une perte économique potentielle de près de 370 millions de dollars, et ce, seulement pour la cohorte des jeunes de l'EDJEP, sans compter les frais associés à la judiciarisation, à l'itinérance, etc., selon un rapport déposé en février dernier par l'EDJEP, la Chaire de recherche du Canada sur l’évaluation des actions publiques à l’égard des jeunes et des populations vulnérables (CREVAJ) et la Chaire réseau de recherche sur la jeunesse du Québec. Pour consulter ce rapport, cliquez ici. Une piste de solution : le projet CLÉ qui vise à soutenir, financièrement et émotionnellement, la scolarisation postsecondaire des jeunes ayant vécu une expérience de placement. Consultez le rapport d'évaluation de ce projet

L'Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (INJEP), l'équipe du Laboratoire Printemps de l'Université de Versailles-Paris Saclay et du CNRS et la Chaire de recherche du Canada sur l’évaluation des actions publiques à l’égard des jeunes et des populations vulnérables (CREVAJ) ont diffusé le 20 février dernier un rapport intitulé « Jeunes sortant du système de protection de l’enfance en France et au Québec. Faire face aux difficultés de transition vers la vie adulte via une association d’entraide ». Pour consulter la version synthétisée de ce rapport, cliquez ici. 

À lire ! Deux éditoriaux publiés en décembre dernier dans le dossier Qualaxia « Divers éclairages sur la santé mentale des jeunes de la diversité » : le premier sur le risque de  suicide chez les jeunes de la diversité sous toutes ses formes et la campagne Semblables et différents du Centre de prévention du suicide de Québec (CPSQ) et le deuxième sur l'importance du savoir expérientiel signé par de jeunes membres de l'Association québécoise pour la réadaptation psychosociale (AQRP). Rappelons que ce dossier est une retombée du dernier rendez-vous Paradoxes.​​

Le Réseau l’Intersection de Québec (RIQ), un organisme de bienfaisance créé « par et pour » les jeunes de 15 à 24 ans recevant ou ayant reçu des services sociaux (principalement en protection de la jeunesse) a lancé une campagne de financement pour soutenir la réalisation de ses activités. Consultez les pages GoFundMe et Facebook de l'organisme pour y contribuer.​

Un jeune sur cinq hébergé en protection de la jeunesse a connu un épisode d’itinérance après son placement, selon le rapport « Stabilité résidentielle, instabilité résidentielle et itinérance des jeunes quittant un placement substitut pour la transition à la vie adulte » de l’EDJEP. Consultez ce rapport pour en savoir plus.

La Ville de Québec et le CIUSSS de la Capitale-Nationale ont annoncé l’automne dernier leur association pour la réalisation d’un projet immobilier comprenant plusieurs bâtiments incluant 200 appartements et studios pouvant accueillir des jeunes de 16 à 25 ans à leur sortie des centres jeunesse et des familles à revenus modestes. Les services qui seront offerts : animation, soutien psychosocial, formations (ex. ateliers de cuisine, élaboration d'un budget), etc. Début des travaux prévu en 2021.  

Vous souhaitez partager vos réalisations sur ce site ?

Écrivez à : annie.vaillancourt.ciussscn@ssss.gouv.qc.ca

Dernières mises à jour : le 9 septembre 2020

PHOTO-REPORTAGE RÉALISÉ PAR RENAUD PHILIPPE ET DES JEUNES DU RIQ...

Suivez-nous !

  • Wix Facebook page
  • Youtube