Bienvenue

Ce site Internet est une vitrine offerte par le Collectif Paradoxes aux chercheurs, étudiants, praticiens et gestionnaires qui travaillent sur le thème de la transition à la vie adulte des jeunes vulnérables ou avec des jeunes qui éprouvent des difficultés, notamment sur les plans identitaires, relationnels, résidentiels ou socioprofessionnels, au moment de leur passage vers la vie adulte. Nous y diffusons tous les travaux et événements concernant la transition à la vie adulte des jeunes vulnérables pertinents portés à notre connaissance.

 

À l'origine, il a été conçu pour partager l'événement Paradoxes-Colloque sur la transition à la vie adulte qui s'est tenu à Québec les 26 et 27 novembre 2015, au Cercle-Lab vivant, et la programmation d'activités sur la transition à la vie adulte qui en a découlé. 

Vous y ferez certainement de belles découvertes ! Bonne navigation...

Le Collectif Paradoxes

Une des retombées du dernier événement Paradoxes :

un dossier Qualaxia (réseau de chercheurs, 

 décideurs, gestionnaires et cliniciens qui

s'intéressent à la santé mentale), alimenté

en continu et intitulé :

« Divers éclairages sur la santé mentale des jeunes

de la diversité » !

1/1

NOUVELLES

L'infolettre de novembre a été diffusée ! Pour la consulter, cliquez ici

 

Le Centre de recherche universitaire sur les jeunes et les familles (CRUJEF) du CIUSSS de la Capitale-Nationale s'associe à la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais pour présenter un colloque virtuel intitulé « Bilan d'une rentrée scolaire en contexte de pandémie » le 24 novembre prochain. Au programme : parcours d'apprentissage et de bien-être à l'école en contexte de pandémie, enquête sur le bien-être psychologique des adolescents québécois en contexte de confinement, impacts de la COVID-19 sur le milieu scolaire québécois... et plus encore ! Pour plus d'informations et vous inscrire : https://fondationjasminroy.com/colloque/. Consultez également ce coffre à outils pour prévenir les effets négatifs de la pandémie sur la santé mentale des jeunes en milieu scolaire https://fondationjasminroy.com/coffre-a-outils/.

Le vendredi 20 novembre, de 9h à 12h45, ne manquez pas sur le même thème le colloque virtuel « Les jeunes face aux conséquences de la COVID-19 » organisé par la Chaire réseau de recherche sur la jeunesse du Québec. Cliquez ici pour consulter la programmation et vous inscrire

 

Dans le contexte de pandémie actuel et avec la grisaille du mois de novembre qui approche à grands pas, Boscoville vous invite à découvrir le programme BLUES, une intervention probante visant à prévenir ou réduire les problèmes de dépression chez les adolescents. Cliquez ici pour en savoir plus sur ce programme et le déployer dans vos milieux

 

Le mercredi 7 octobre, à 11h45, le Réseau Avant de Craquer a procédé au lancement virtuel du guide jeunesse « Quand ton parent a un trouble mental - Conseils et témoignages » avec les auteures Aude Villatte et Geneviève Piché, toutes deux chercheuses au Centre de recherche universitaire sur les jeunes et les familles (CRUJeF) et professeures à l'Université du Québec en Outaouais, en collaboration avec une jeune qui a contribué au projet. Cliquez ici pour vous procurer ce guide

L'équipe de la Chaire Richelieu de recherche sur la jeunesse, l'enfance et la famille, dirigée par Caroline Cellard, chercheuse au Centre de recherche universitaire sur les jeunes et les familles (CRUJEF) et au Centre de recherche CERVO du CIUSSS de la Capitale-Nationale, a lancé le troisième volet de sa trousse Cerveau (Compréhension et prévention des atteintes neuropsychologiques) à l'intention des professionnels et des jeunes adultes. Cliquez ici pour obtenir ce troisième volet de la trousse Cerveau et ici pour en savoir plus sur cette chaire, sa programmation, son équipe et ses outils... 

Une nouvelle quintessence a été mise en ligne sur la réalité des jeunes trans et non binaires au moment de leur passage vers la vie adulte.  Ce court texte est signé Annie Pullen Sansfaçon, professeure à l’École de travail social de l’Université de Montréal, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les enfants transgenres et leurs familles et Morgane Gelly, professionnel-le de recherche. Il a été ajouté au dossier « Divers éclairages sur la santé mentale des jeunes de la diversité » du Réseau Qualaxia, une retombée du dernier événement Paradoxes...

Un nouveau milieu de vie inclusif pour les jeunes de 12 à 25 ans est né à Québec : Le Para-Chute ! Il s'agit de la maison des jeunes de Boischatel qui, après avoir constaté un manque de ressources important pour les jeunes de 18 ans et +, a amorcé un long processus de restructuration, revu son nom, sa mission et est devenue officiellement en août dernier un organisme communautaire dédié aux jeunes en transition à la vie adulte. Pour plus d'informations, visitez sa page Facebook ou écrivez à lepara-chute@videotron.ca.

Pour répondre adéquatement aux besoins des jeunes vulnérables, il est essentiel de travailler ensemble à tous les paliers  : entre différents professionnels, organismes et secteurs d'action. Une meilleure réponse aux besoins des jeunes passe aussi par leur participation aux décisions qui les concernent. Pour consulter la récente synthèse des recommandations formulées par des chercheurs, des professionnels et des jeunes dans le cadre du colloque « Réseaux d'action collective autour et avec les jeunes : comment mieux travailler ensemble ? », cliquez ici.

 

En juillet dernier, le gouvernement du Québec a annoncé l'octroi de 90 millions de dollars de plus en protection de la jeunesse en réponse aux recommandations formulées en décembre dernier par la Commission spéciale sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse. Une partie de ce montant servira à accueillir davantage de participants au Programme qualification des jeunes (PQJ) qui vise à préparer les jeunes de 16 à 19 ans au passage vers la vie adulte. Pour plus d'informations, cliquez ici. 

Vous souhaitez parfaire vos connaissances sur les jeunes judiciarisés et le désistement du crime ? Découvrez le dernier numéro de la revue Criminologie portant sur le désistement assisté, dirigé par Isabelle F.-Dufour, professeure à l'Université Laval et chercheuse au Centre de recherche universitaire sur les jeunes et les familles (CRUJEF) du CIUSSS de la Capitale-Nationale, en collaboration avec Marie-Pierre Villeneuve, professeure en psychoéducation à l’Université de Sherbrooke. Précisons qu'Isabelle F.-Dufour a été lauréate du prix du ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur en juin dernier pour le volet « Reconnaissance de l'excellence en enseignement - Prix de l'innovation numérique - Universitaire ». Félicitations !

Vous vous demandez comment la pandémie actuelle affecte la santé mentale des étudiants et que faire pour les aider ? Consultez cette quintessence du Réseau Qualaxia intitulée « Plan d’action d’urgence pour favoriser la santé mentale des jeunes du secondaire et du postsecondaire en brisant l’isolement et en favorisant les connexions humaines virtuelles ». Ce court texte signé Julie Lane, directrice du Centre RBC d’expertise universitaire en santé mentale et professeure à l'Université de Sherbrooke, présente plusieurs outils d'intervention et le programme Hors piste. Visionnez aussi la vidéo de David Goudreault à l'intention des jeunes et « des vidéos qui font du bien » !

 

Plusieurs jeunes du comité des jeunes de l'Étude longitudinale sur le devenir des jeunes placés au Québec et en France (EDJEP)​ ont mobilisé des chercheurs et des partenaires dans une lettre ouverte sur la situation des jeunes de la « DPJ » et des jeunes vulnérables en contexte de pandémie. Cliquez ici pour connaître le contenu de cette lettre

Les coûts de la sous-scolarisation représentent une perte économique potentielle de près de 370 millions de dollars, et ce, seulement pour la cohorte des jeunes de l'EDJEP, sans compter les frais associés à la judiciarisation, à l'itinérance, etc., selon un rapport déposé en février dernier par l'EDJEP, la Chaire de recherche du Canada sur l’évaluation des actions publiques à l’égard des jeunes et des populations vulnérables (CREVAJ) et la Chaire réseau de recherche sur la jeunesse du Québec. Pour consulter ce rapport, cliquez ici. Une piste de solution : le projet CLÉ qui vise à soutenir, financièrement et émotionnellement, la scolarisation postsecondaire des jeunes ayant vécu une expérience de placement. Consultez le rapport d'évaluation de ce projet

 

Vous souhaitez partager vos réalisations sur ce site ?

 

Écrivez à : annie.vaillancourt.ciussscn@ssss.gouv.qc.ca

Dernières mises à jour : le 5 novembre 2020

Suivez-nous !

  • Wix Facebook page
  • Youtube